ODD 1. Pas de pauvreté

A Timor-Leste, nous utilisons l’observation de la Terre pour aider les petits producteurs de café

Stefania Dina, Spécialiste Agriculture Senior
Asian Development Bank
Hanoï, Viêt Nam

Le café, cultivé par 37 % de la population au Timor-Leste, pousse à l’ombre des arbres dans des zones montagneuses difficiles d’accès. En partenariat avec l’Agence spatiale européenne, nous utilisons l’observation de la Terre pour surveiller les plantations, améliorer la qualité et la productivité et augmenter les revenus des producteurs de café pour les sortir de la pauvreté.

Interview

Stefania Dina
Image: Linh Pham

La pauvreté est surtout concentrée dans les zones rurales. Timor-Leste dépend fortement des importations alimentaires.

L’agriculture est la principale source de subsistance pour près de 80% de la population. Timor-Leste est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique et aux catastrophes naturelles. La production de café, qui a commencé pendant la colonialisation portugaise, est aujourd’hui la plus grande exportation non pétrolière.

Le café est cultivé par 37 % des timorais. La plupart des producteurs de café sont pauvres. L’amélioration de la qualité et de la productivité est essentielle pour améliorer leurs revenus.

Je travaille dans le secteur de l’agriculture et du développement rural à la Banque asiatique de développement. Je suis actuellement basé à Hanoï, au Vietnam.

Timor-Leste est la partie orientale de l’île de Timor, située entre l’Indonésie et l’Australie. Timor a une population d’1,2 million d’habitants. 75 % sont en situation d’insécurité alimentaire et environ 42 % sont pauvres.

Le café est l'une des cultures les plus importantes du Timor-Leste, apportant des revenus indispensables au pays. Magdalena, tenant des grains de café, récolte le café depuis l'âge de 15 ans.
Image: UN Photo/Martine Perret
Au Timor-Leste, la culture du café constitue le deuxième revenu économique du pays après le pétrole. Les autorités nationales ont procédé à un recensement des plantations pour mettre en oeuvre un plan national de réhabilitation du café. Les zones rouges indiquent les plantations de café cultivées sous deux espèces d'arbres (Albizia et Casuarina) à la fin de l'année 2019. Le polygone bleu clair indique la zone d'étude répartie dans les provinces d'Ermera, Aileu et Ainaro où la plupart des les cultures de café sont concentrées. La représentation des plantations de café a été été obtenue en appliquant des algorithmes d'intelligence artificelle à partir d'images prises par les satellites du Union europeenne Copernicus Sentinel-1 et Sentinel-2 pendant un an.
CRITE project funded by ESA, exploiting Copernicus Sentinel-1 and Sentinel-2 missions

L’Agence spatiale européenne et la Banque asiatique de développement se sont associées pour utiliser les données d’observation de la Terre afin de réhabiliter les plantations de café à Timor-Leste. Cultivés dans le cadre d’un système agroforesterie, les caféiers sont plantés en dessous d’arbres plus grands.

Cela nous permet d’intervenir rapidement et d’apporter un soutien adapté aux caféiculteurs. Agir avec des informations spatiales est très efficace car cela est moins coûteux, beaucoup plus rapide et nous apporte une vision d’ensemble de la culture du café à Timor-Leste.

Grâce aux images satellite fournies par Sentinel-2, nous avons pu cartographier la végétation et les plantations de café et surveiller la santé des caféiers et des arbres de la forêt.

Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l'évaluation et l'amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2.
Image: UN Photo/Martine Perret

Le système agroforesterie permet aussi de préserver l’environnement. Les arbres d’ombrage aident à stabiliser les sols sur les pentes abruptes, augmentent l’infiltration des précipitations vers les aquifères, absorbent le carbone et fournissent un habitat à un large éventail de flore et de faune. Ils contribuent également à améliorer la fertilité des sols en fixant l’azote et constitue une source de fruits comestibles.

Cette expérience pilote à Timor-Leste peut être utilisée dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est, et appliqué à d’autres cultures et systèmes agricoles pour améliorer les moyens de subsistance des populations.

Comme message aux visiteurs de l’exposition, je voudrais reprendre les mots de l’anthropologue Margaret Mead:

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens conscients et engagés puisse changer le monde ; C’est même la seule chose qui l’ait jamais changé. »

Protégeons notre planète – nous pouvons tous faire la différence.

Galerie

Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l'évaluation et l'amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2 .
Le café est l'une des cultures les plus importantes du Timor-Leste, apportant des revenus indispensables au pays. Magdalena, tenant des grains de café, récolte le café depuis l'âge de 15 ans.
Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l'évaluation et l'amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2.
Le café est cultivé par environ 37 % des timorais. La plupart des producteurs de café sont pauvres.
Au Timor-Leste, la culture du café constitue le deuxième revenu économique du pays après le pétrole. Les autorités nationales ont procédé à un recensement des plantations pour mettre en oeuvre un plan national de réhabilitation du café. Les zones rouges indiquent les plantations de café cultivées sous deux espèces d'arbres (Albizia et Casuarina) à la fin de l'année 2019. Le polygone bleu clair indique la zone d'étude répartie dans les provinces d'Ermera, Aileu et Ainaro où la plupart des les cultures de café sont concentrées. La représentation des plantations de café a été été obtenue en appliquant des algorithmes d'intelligence artificelle à partir d'images prises par les satellites du Union europeenne Copernicus Sentinel-1 et Sentinel-2 pendant un an.
Au Timor-Leste, la culture du café constitue le deuxième revenu économique du pays après le pétrole. Les autorités nationales ont procédé à un recensement des plantations pour mettre en oeuvre un plan national de réhabilitation du café. Les zones rouges indiquent les plantations de café cultivées sous deux espèces d’arbres (Albizia et Casuarina) à la fin de l’année 2019. Le polygone bleu clair indique la zone d’étude répartie dans les provinces d’Ermera, Aileu et Ainaro où la plupart des les cultures de café sont concentrées. La représentation des plantations de café a été été obtenue en appliquant des algorithmes d’intelligence artificelle à partir d’images prises par les satellites du Union europeenne Copernicus Sentinel-1 et Sentinel-2 pendant un an. CRITE project funded by ESA, exploiting Copernicus Sentinel-1 and Sentinel-2 missions
Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l'évaluation et l'amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2 .
Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l’évaluation et l’amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2 . Image: CRITE project funded by ESA. WorldView-2 image: ©DigitalGlobe, Inc.(2018), provided by European Space Imaging under ESA Third Party Mission.
Le café est l'une des cultures les plus importantes du Timor-Leste, apportant des revenus indispensables au pays. Magdalena, tenant des grains de café, récolte le café depuis l'âge de 15 ans.
Le café est l’une des cultures les plus importantes du Timor-Leste, apportant des revenus indispensables au pays. Magdalena, tenant des grains de café, récolte le café depuis l’âge de 15 ans. Photo: UN Photo/Martine Perret
Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l'évaluation et l'amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2.
Une image optique à très haute résolution (taille de pixel de 1,2 m) peut être utilisée pour soutenir l’évaluation et l’amélioration des cartes des plantations de café à partir des images Sentinel, complétant également les inspections de terrain dans les zones où elles ne sont pas facilement réalisables. La carte des plantations de café (rouge) est superposée à une image WorldView-2. Photo: UN Photo/Martine Perret
Le café est cultivé par environ 37 % des timorais. La plupart des producteurs de café sont pauvres.
Le café est cultivé par environ 37 % des timorais. La plupart des producteurs de café sont pauvres. UN Photo/Martine Perret
Cette histoire est sous l’ODDPas de pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

En voir plus

Sous le patronage de

Avec le soutien de